Les Français, fous de Las Vegas !

165483_10151353895385773_53892620_n

L’office du tourisme de Las Vegas avait, hier soir, mis les petits plats dans les grands. Montagnes de mini-hamburger, fontaines de champagne et concert du Jennifer Keith Quintet en provenance directe de l’hôtel Cosmopolitan Las Vegas ont régalés les invités du Club 32, à l’Etoile. C’est qu’il fallait les bichonner ces français devenus, cette année, la première clientèle d’Europe continentale de Sin City, « la capitale du pêché » ! La faute à Johnny &Co adeptes du mariage express, l’une des spécialités de Vegas ? Celle de Céline Dion qui n’en finit pas de casser les oreilles de la clientèle du Caesars Palace ? Ou celle de Patrick Bruel, champion du monde de poker en 1998 au Binion’s Gambling Hall and Hotel ? Un peu de tout ça, certainement, mais aussi une récente baisse des tarifs aériens, mettant désormais Las Vegas à 500€ l’aller/retour

Flash20Drive20BackgroundL’excellent Public Relation Laurent Guyot avait donc réuni un aéropage de stars, tous amoureux de la capitale du divertissement et du plaisir : Laurent Laffite, Zoé Félix, Inna Modja, Christophe Dechavanne, Zabou Breitman, Amanda Lear, Patrick Bruel, Louis Bertignac, Hélène Segara ou encore Miss France 2013. Avec un message simple : de capitale de la luxure, Las Vegas est devenue une capitale du luxe ! Seule une poignée d’irréductibles addicts débarqueraient encore à Sin City pour passer ses nuits dans les casinos (la crise, mon bon monsieur…). Désormais, on vient faire du shopping sur un Strip qui ressemble de plus en plus à l’avenue Montaigne, on visite de grandes expositions, on explore le Grand Canyon ou on fait du yoga avec des dauphins. En juin, si l’on pas le vertige, on pourra  aussi grimper sur The Linq, la plus grande roue du monde, à 167 mètres d’altitude. Exit les nuits blanches entre alcool, sexe et coco. Désormais, Las Vegas est la ville des gastronomes en manches courtes (40° à l’ombre en juillet) avec la plus forte concentration au monde de restaurants étoilés Michelin ! Sur quelques dizaines de mètres, le touriste a le choix entre 16 restaurants « 1 étoile », trois « 2 étoiles » (dont un Guy Savoy) et un seul « 3 étoiles », le restaurant Joel Robuchon du MGM Grand. La ville a bien changé : on peut s’y reposer, s’y cultiver et bien mangé. Pourra-t-on encore dire : “What happens in vegas, stays in vegas” ?

Votre serviteur et son épouse, prêts à se remarier à Las Vegas !

Votre serviteur et son épouse, prêts à se remarier à Las Vegas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s