Baselworld 2013 : nouveautés Chopard, Ulysse Nardin, Bedat&Co…

Capt__H100121_006CHOPARD,  L.U.C. Engine One H
Technique, noble et sportive, la L.U.C. Engine One H est un véritable hybride esthétique entre mécanique automobile et Haute Horlogerie. Les finitions de son mouvement de manufacture à tourbillon rappellent celles d’un moteur. Son régime est stable à 480 tours par minute, soit 28’800 Atl/h, et son réservoir, le barillet, lui garantit une autonomie de 60 heures. Les culasses d’un bloc moteur ont fourni l’inspiration pour les rainures gravées à travers les ponts coté cadran. Si les heures et minutes restent au centre, la réserve de marche se lit à gauche, à l’instar d’une jauge de carburant. La petite seconde, montée sur le tourbillon, se situe à droite, comme un compte-tours. Avec ses cinq rangs de surpiqûres, son bracelet d’alligator rappelle l’esthétique des sièges auto des années 60 et 70. Le garde-temps est une preuve renouvelée de l’attachement passionné de l’horloger au monde de la compétition, à ses valeurs de performances et de plaisir. Edition limitée à 100 pièces.
Capt__H100121_007ULYSSE NARDIN,  Stranger
Ulysse Nardin surprend les collectionneurs avec une montre mécanique musicale développée en interne – à partir du calibre UN-690 et reposant sur une technologie à base de silicium – qui joue la mélodie de la légendaire chanson de 1966 : Strangers in the Night. La singularité de ce mouvement réside au niveau du réglage de l’heure : si la couronne doit être traditionnellement tirée pour être activée, elle est ici dotée d’un poussoir. A chaque pression, une nouvelle fonction s’active, « T » pour l’heure, « D » pour la date et « W » pour le remontage. La complexité technique et le niveau d’expertise de cette montre sont complétés par son aspect ludique, puisque la Stranger est inspirée d’une boîte à musique classique miniaturisée, reproduite par le mécanisme de plateau tournant à 10 lames. Edition limitée à 99 pièces.
Capt__H100121_008                                                                BEDAT & Co. Réf. 830.030.100
La nouvelle référence 830.030.100 de Bedat & Co fait rimer élégance classique et féminité. Tout premier chronographe destiné aux femmes, le garde-temps incarne parfaitement les valeurs de la maison : perfection technique et virtuosité artistique. L’esthétique est particulièrement séduisante : un cadran opalin guilloché, des chiffres romains noirs – dont le fameux logo « 8 », signature de la marque et porte-bonheur – et deux compteurs, trente minutes et petite seconde. La boîte fait elle aussi son effet ! La lunette d’acier poli est sertie, telle une poussière d’étoile qui habille la carrure et se poursuit sur le protège-couronne. Ce sont ainsi 52 diamants qui parent la création et contribuent à lui offrir un éclat des plus luxueux. Une référence contemporaine, qui offre ses lettres de noblesse à la mesure des temps courts féminins, et qui se porte aussi bien de façon décontractée que lors d’occasions spéciales.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s