Vus au Baselworld 2013…

Capt__H123303_001La MegaWind de MB&F

La célèbre, l’iconique HM3 est de retour, dans une interprétation qui va une nouvelle fois marquer les esprits ! Le mouvement mécanique à remontage automatique, conçu sur une base Sowind par Jean-Marc Wiederrecht, le sorcier d’Agenhor (Atelier genevois d’horlogerie), a été inversé. Du coup, l’énorme masse oscillante se retrouve, bien visible, directement sous le cadran. Solution technique relativement difficile à mettre en œuvre, mais qui offre au porteur de la montre une animation un rien hypnotique en quasi permanence. Dans tous les cas, elle ajoute un élément supplémentaire à ce garde-temps déjà fascinant par son architecture et par sa manière inédite d’afficher le temps. Lequel se fait par le biais de deux petits cônes rotatifs en aluminium, protégés par une glace saphir. Celui de gauche indiquant les heures, celui de droite les minutes. Là de nouveau, il s’agit d’une prouesse technique: pour alléger leur poids, les deux cônes ont été usinés directement dans un bloc d’aluminium. Pour les collectionneurs avertis !

Capt__H123303_002

 

La T-Complication Squelette de TISSOT

Tissot révèle les rouages de son expertise horlogère avec la Tissot T-Complication Squelette. Les cinq « rayons » qui s’étendent sous sa glace offrent une vue imprenable sur son mouvement mécanique squeletté à remontage manuel. Ses élégantes touches bleu marine, en rappel avec les vis du mouvement, font de la lecture de l’heure un véritable plaisir visuel. Même le compteur des secondes est gravé afin de souligner le thème de la pure transparence. Les nervures obliques sur le remontoir, les pierres scintillantes et les cornes dont la forme reprend celle des rayons de la roue confirment l’attention au détail sans compromis dont bénéficie la Tissot T-Complication Squelette.

 

La Ghost Collection de N.O.A

Les fantômes s’invitent à l’intérieur de cette collection particulièrement originale ! L’applique en forme de «skull» se détache d’autant plus nettement au centre du cadran que celle-ci est recouverte de matière luminescente. Dans l’obscurité, elle se met à luire, rappelant au porteur de la montre le côté transitoire de la vie. Le modèle demeure par ailleurs fidèle à ses codes habituels : le boîtier est reconnaissable entre mille, de même que les index en trois dimensions posés sur le rehaut. La montre, full black, est animée par un mouvement mécanique à remontage automatique.

Capt__H123303_003

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s