Hermès : le son de l’argent

Pour le lancement de sa nouvelle collection de bijoux argent, Hermès présente sa première campagne digitale mondiale, “The Sound of Hermès Silver”Et si l’argent avait un son, telle est l’idée de la campagne. Hermès a réuni deux artistes et un collectif de renom pour créer une pièce digitale originale. La marque a engagé le collectif britannique United Visual Artists pour créer une installation unique dans un studio de Londres, capable de “jouer” le son de l’argent. Les pièces de la nouvelle collection Hermès sont placées sur 16 platines métalliques, chacune actionnée par un mécanisme de rouages minutieusement élaboré. Des lasers scannent les bijoux pour déclencher leur son, composant ainsi une symphonie expérimentale.

Mais si l’argent a un son, c’est aussi celui du tiroir-caisse ! Hermès a ainsi dévoilé un chiffre d’affaires en hausse de 11% à 1,76 mrd EUR au premier semestre, grâce à des ventes soutenues dans toutes ses activités, et table sur une « croissance légèrement supérieure » de son résultat opérationnel courant sur la période. Pour l’ensemble de l’exercice 2013, le fabricant des célèbres carrés en soie et sacs Kelly affiche son optimisme et estime que son chiffre d’affaires consolidé à taux constants pourrait « dépasser l’objectif de croissance moyen terme de 10% ». Toutes les zones géographiques ont contribué à la croissance de l’activité, note Hermès, à commencer par l’Asie hors Japon (+17%) . « Malgré un environnement moins, porteur, la Chine fait toujours preuve d’une forte vitalité », note la maison de luxe. L’Europe (hors France), où les clients chinois viennent acheter leurs produits de luxe, affiche une croissance de 14%. La France affiche un +13%. L’Amérique grimpe de 17%.

Toutes les activités progressent d’au moins 10% à taux constants, excepté l’horlogerie (-1%), affectée à la fois par le repli général observé dans ce secteur et par une base de comparaison très élevée l’année dernière. La maroquinerie-sellerie (+10%) « poursuit ses investissements capacitaires avec la montée en puissance des deux manufactures ouvertes en 2012 en Isère et Charente-Maritime et le projet de création dans la région Franche-Comté de deux nouveaux établissements dédiés à ses activités artisanales », poursuit Hermès.Le métier Soie et Textiles (+13%) bénéficie de la richesse de ses collections et les autres métiers (bijouterie et art de vivre) confirment leur fort potentiel de développement (+40%).

Au premier trimestre, le groupe de luxe avait réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 10,3% à 856,8 millions d’euros. « A la fin juin, l’évolution des parités monétaires est défavorable et représente un impact négatif de 53 millions d’euros sur le chiffre d’affaires », souligne Hermès. En raison des incertitudes liées à l’environnement économique, il est difficile de faire des prévisions au titre de 2013, rappelle Hermès. « Toutefois, compte tenu des ventes réalisées au premier semestre, le chiffre d’affaires consolidé à taux constants pourrait dépasser légèrement l’objectif de croissance moyen terme de 10%. En fonction de l’évolution des parités monétaires, la marge opérationnelle courante, exprimée en pourcentage des ventes, pourrait être proche du plus haut niveau historique atteint en 2012 », précise encore Hermès.

(AFP)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s