Porn culture : la querelle des anciens et des modernes !

vzs86coue4

« On dit merci qui ? Merci Jacquie et Michel ! ». Si vous n’avez jamais entendu ce slogan, c’est que a) vous avez 80 ans et vous êtes restés bloqués sur les films X signés Marc Dorcel b) vous avez passé les 10 dernières années en retraite spirituelle dans un monastère qui n’a pas l’internet c) vous êtes sourd mais il vous reste heureusement vos yeux pour vous régaler des petits films vidéo pornographiques (42mn douche comprise) de Jacquie et Michel, les nouvelles stars du porno amateur en France, Belgique et Suisse.

481653385_B973663760Z.1_20140926180219_000_GGR36ODS5.1-0Petit rappel historique (si, si !). Il y a 35 ans, soit l’âge de pierre à l’échelle du web, Marc Dorcel introduisait le porno dans les foyers via la K7 vidéo. Un anniversaire fêté en grande pompe en octobre dernier lors d’une mémorable fête dans un chalet du Bois de Boulogne à Paris. Numéro 1 du film X en France et en Europe avec près de 1000 productions, Marc Dorcel a ainsi su résister à YouPorn -né en 2006- et à ses clones, ces nouveaux libre-service de la gaudriole, en continuant de proposer ce que les américains ne savent pas faire : filmer des fantasmes avec des femmes sophistiquées, élégantes, aux seins naturels, maquillées juste ce qu’il faut, en un mot des bourgeoises BCBG fidèles clientes de lingerie fine. Résultat, un chiffre d’affaires 2013 de 28M€ pour 2,5M€ de bénéfices. L’histoire de Jacquie et Michel est beaucoup plus mystérieuse. Personne ne les a jamais vus ni interviewés. Existent-ils seulement ? La légende dit que le couple aurait d’abord crée, vers l’an 2000, un petit site d’annonces libertines. Puis, en 2006, avec l’avènement du haut-débit, il se serait mis à diffuser des vidéos X produites par leur soin, inventant au passage un style maison immédiatement reconnaissable. Ici, on joue la carte de la proximité : l’héroïne du film ressemble à votre voisine (vous la croisez d’ailleurs régulièrement au supermarché sans le savoir) et les étalons sont des amateurs volontaires, recrutés sur le site de Jacquie et Michel. Les corps sont rarement parfaits, les décors souvent tristement banals mais l’actrice, une véritable amatrice dans la plupart des cas, lâche la bête qui sommeille en elle et fait trembler les poutres de la maison. L’objectif est de repousser ses limites et il est souvent atteint. A la fin, tout le monde se tourne donc vers la caméra et lance le désormais fameux « Merci qui ? Merci Jacquie et Michel ! ». Les jeunes adorent et n’hésitent pas à payer quelques euros pour visionner les videos ! Jacquie et Michel est ainsi devenu le site français le plus visité avec 7,5 millions de visiteurs différents par mois. Chaque vidéo est vue, en moyenne, deux millions de fois. La société générait entre 7 et 10 millions d’euros de bénéfice annuel !
A Dorcel le porno chic, les rares films à gros budgets, les actrices starifiées et la luxure à la française. A Jacquie et Michel, le porno de Mr et Mme Tout-le-monde, le paillard gaulois capable de rivaliser avec YouPorn. Et la querelle des anciens et des modernes n’empêche pas le business : le meilleur de Jacquie et Michel est disponible en DVD chez Dorcel et en VOD sur DorcelVision ! Le duo voit encore plus grand : il vient de lancer PornEverest.com, un site agrégeant, sur le modèle de Netflix, toutes les productions pornographiques françaises et étrangères contre un abonnement mensuel de 4 euros 90 ! On dit merci qui ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s