Mathieu Madénian : Le roi du stand up

mathieu-madenian-drucker-c-est-la-champions-league_542248_510x255

Certains l’ont découvert dans le Jamel Comedy Club sur Canal +. D’autres dans les Agités du bocal sur France 4. Ou encore chez Drucker dans Vivement Dimanche sur France 4. A moins que cela ne soit cette année dans le Grand Journal de Canal +, dont il est la seule bonne surprise. Quoi qu’il en soit, en dix ans, Mathieu Madénian a fait son trou dans le paysage humoristique français, au point d’être « le meilleur stand upper français actuel », dixit son mentor, Kader Aoun. Assister à son one-man-show un vendredi soir au Grand Point Virgule confirme, pour une fois, que la réputation n’est pas usurpée. En 1h15, Madénian pilonne 250 spectateurs de blagues féroces, acides et politiquement totalement incorrectes, sur l’actualité, la société, le FN, les nains, les hommes-troncs, les femmes, les noirs, les Arabes, etc. Personne n’échappe à l’humour ravageur de ce quadragénaire à l’abattage impressionnant et l’on ressort de la salle en se disant qu’heureusement, il existe encore des humoristes qui ne sont pas tombés dans la marmite aux blagues aseptisées que les médias nous servent au jour le jour.

Mais pour Madénian, rien d’extraordinaire, c’est juste son job : faire se marrer les gens ! « Ce sont les humoristes qui ont des plans de carrière, qui rêvent de faire du cinéma par exemple, qui doivent plaire au plus grand nombre et ne froisser personne » explique Mathieu Madénian. « Je crois qu’un artiste monte d’abord sur scène pour lui ! S’ il y va pour faire venir le maximum de public et vendre des places, il ne sortira plus certaines vannes pour ne vexer personne. S’il est malin, il saura quelles blagues faire pour plaire à tout le monde. Et là, pour moi, ce n’est plus la même histoire ! ». Alors l’humoriste y va à fond, ne s’interdisant aucun sujet ni personne à condition que cela ne soit pas gratuit, mais ait un sens. L’humoriste sait créer l’empathie avec son public qui devine que le garçon, au fond, n’est pas méchant. « Et 250 personnes qui viennent me voir, ca me suffit » lance-t-il « Certains font ce métier pour la célébrité et d’autres parcequ’ils aiment la scène. Je ne suis pas en demande de notoriété à tout prix ».  Fausse modestie ou manque d’ambition ? Ni l’un ni l’autre semble-t-il. Simplement, un gars qui rit de ce qu’il veut avec qui il a envie de rigoler !

Ce qui est dans la droite continuité de l’enfance de ce Perpignanais à qui ses parents demandaient sans cesse d’arrêter de faire l’intéressant et qui à l’école passait son temps à faire rire ses petits camarades. « Chaque été pendant 4 mois, je me cassais dans les clubs de vacances de la région pour jouer mes sketchs » raconte Madénian. « Ensuite, j’ai fait des études de droit, en criminologie, et à la fin j’ai pris une année sabbatique pour monter à paris et tenter ma chance ». Nous sommes en 2001 et l’humoriste devient la voix Off d’Un gars une fille, la série de France 2. Il écume les petites scènes parisiennes et redescend chaque été dans les clubs de vacances de la région perpignanaise. Jusqu’au jour où Kader Aoun, le « parrain » de la nouvelle scène humoristique française, repère Madenian au théâtre des Blancs Manteaux où l’humoriste joue une pièce, L’Amour en Kit. « Kader Aoun, c’est ma bonne fée ! » s’exclame Madénian. « Il m’a proposé de faire la seconde saison du Jamel Comedy Club, m’a branché ensuite sur les Agités du bocal, sur Drucker et sur le Grand Journal ! Sans lui, je ne serai pas là ». Et c’est avec lui que Mathieu Madénian, depuis le Paname Art Café, fief de Kader Aoun, écrit ses one-man show. En tournée en mai en France, le show partira ensuite au Québec en juillet avant de revenir à Paris en septembre.

« L’arnaque dans ce métier c’est que les plus marrants ne sont pas les plus connus » conclut Madénian. « La réussite, c’est 10% de talent, 80% de boulot et 10% de chance, mais ce sont ces 10% là qui font toute la différence ! ». Lui a touché ses 10% !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s